Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607895%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607895%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607901%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607895%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

[Dernièrement un utilisateur me contacte après avoir créé un sous-site avec des formulaires InfoPath et des workflows associés à des listes : « J’aimerai en faire une nouvelle collection de site dans un autre environnement ». Vous imaginez mon embarras face à sa demande. Pour éviter de me retrouver dans cette situation, je partage cette synthèse avec vous.

A la main des administrateurs du site, l’option Sauvegarder en tant que modèle qui permet de créer un modèle réutilisable à l’intérieur de la collection de site. Parmi les limitations, la perte des permissions, des workflows en cours, de l’historique des éléments, valeurs des champs taxonomie, valeurs des champs personnes et groupes, pages de publications.

https://support.office.com/en-ie/article/Save-a-SharePoint-site-as-a-template-5a4eb024-d1fa-4681-a4ac-e6bd1e3209ba#__toc247465693

Les administrateurs de la ferme disposent de bien plus d’option :

  • Backup/restore qui fonctionne sur un objet SPSite
  • Export/import qui fonctionne sur un objet SPWeb ou SPList
  • Sauvegarde de la base de contenu si la collection de site est dans une base dédiée
  • Sauvegarde par l’interface de la centrale d’administration qui permet d’accéder à l’équivalent des commandes PowerShell

2015-01-05 15_57_18-mRemoteNG - confCons.GLA.20140211.xml

Le tableau ci-dessous apporte une vue synthétique des possibilités de chaque couple de commande

Backup / Restore Export / Import Content database attachment
Audit event addRedX2 addRedX2 addCheck
Custom list & doclib addCheck addCheck addCheck
Custom list & site properties addCheck addRedX2 addCheck
Event receiver partial addRedX2 addCheck
Versioning addCheck partial addCheck
Workflow addCheck addRedX2 addCheck

Note 1 : Si vous avez déployé du code personnalisé, il faudra le déployer dans l’environnement cible.

Note 2 : Pour un backup/restore, il faut que le site de réception soit du même modèle que celui sauvegardé.

Au final, voici les méthodes préconisées classées selon leur efficacité :

  • Attacher la base de contenu ;
  • Backup/restore
  • Export/import

Références :

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607613%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607895%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607901%28v=office.15%29.aspx)

](http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff607788%28v=office.15%29.aspx)

https://naimmurati.wordpress.com/2013/04/13/site-collection-backuprestore-vs-site-exportimport-with-focus-on-running-workflows-version-history-and-auditing/